Provenance : États-Unis | Éditeur : Lionsgate Films | Date de sortie : 26 juillet 2022

Format vidéo
2160p24 – Ratio 2.39
HDR10 / BT.2020 – Encodage HEVC
Master intermédiaire 4K

Bande-son
Anglais DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
Anglais

Primal (En cage)
2.5/5

Artistique : 3.5 | Vidéo : 8.5 | Audio : 7.5

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Sony Bravia XR-65A80J (Expert HDR)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (DTS Neural:X), SVS SB-4000

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE - Panique à bord !

Frank Walsh, chasseur pour les zoos, fait une traversée avec plusieurs de ses « prises », parmi lesquelles un jaguar blanc très rare. Lorsqu’un assassin politique s’échappe de sa cabine et relâche les animaux captifs, Frank part à la chasse…

En sous-régime, le roi « de la jungle » du DTV d’action se retrouve prisonnier d’un Piège en haute mer fauché avec comme passagers des comédiens has-been (Kevin Durand fait du tourisme et Famke Janssen se débat contre le botox) et des bébêtes numériques faisandées. Et alors que la côté s’éloigne, la promesse du pitch (un chasseur coincé sur un bateau avec des animaux sauvages) est jetée par-dessus bord pour ne conserver qu’un face à face terriblement ennuyeux (et déjà-vu) entrecoupé de fusillades mollassonnes provoquées par des soldats qui n’ont d’élite que le nom.

IMAGE - Un jaguar dans le cargo

La présente édition n’embarquant qu’un simple disque 4K Ultra HD, je n’ai pas été en mesure de faire des comparaisons avec son homologue HD. Je peux néanmoins affirmer qu’au vu de la finesse des détails (une captation en Red Epic jusqu’à 8K), l’usage d’un DI 4K ne fait aucun doute.

En somme, il paraît plutôt évident que la définition et le piqué doivent creuser l’écart avec le Blu-ray. Est-ce vraiment utile quand les CGI sont aussi visibles ? Pas sûr non, mais les autres éléments du cadre en profitent généreusement. Je n’ai également constaté aucune anomalie compressive alors que du color banding figure généralement sur les transferts 1080p de cet éditeur. Là encore, nul doute que l’encodage HEVC doit marquer des points.

Quant au reste, la palette colorimétrique baignée dans une ambiance « jaune maladive » délivre une carnation étonnamment naturelle et des primaires pleines de fougue (la verdure de la jungle, l’éclairage de sécurité rouge), et les contrastes qui sont expressifs délimitent parfaitement les ombres (des noirs de bonne facture) de la lumière (des sources lumineuses dont l’intensité « trahie » l’usage de la technologie HDR).

Primal (En Cage)

SON - Pan ! En plein dans l' mille ! 🎶

Si elle voyage en milieu relativement confiné, cette bande-son « claustrophobe » (l’étroitesse des lieux est bien restituée avec l’emploi de nombreux échos) use d’une dynamique appréciable pour faire résonner les rafales de feu dans les coursives.

La spatialisation est cohérente, les canaux surround servent aux effets atmosphériques (la salle des machines), la musique rythme gentiment le tout et les dialogues sont saisis avec clarté. Mais traversée low cost oblige, les armes n’ont aucun impact (des pétards pour enfants) et les basses ont vraiment du mal à s’extirper de la cale.

CONCLUSION - Sortir le Nick de sa Cage

Pour quiconque envisagerait l’achat (les groupies de Nicolas Cage ?), cette Chasse à l’homme gériatrique a au moins le mérite d’être solidement organisée sur support 4K Ultra HD. Le gibier en méritait-il tant ? J’en doute fort, rangez donc vos fusils !

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x