Provenance : France | Éditeur : Disney | Date de sortie : 07 avril 2023

Format vidéo
2160p24 – Ratio 2.40
HDR10 / BT.2020 – Encodage HEVC
Master intermédiaire 2K

Bande-son
Anglais Dolby Atmos
Français Dolby Digital Plus 7.1

Sous-titres
Anglais
Français

Pirates des Caraïbes - La Saga
3/5

Artistique : 6.5 | Vidéo : 6.5 | Audio : 7.5

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Philips 65OLED908 (HDR Filmmaker Mode)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (Dolby Atmos | Dolby Surround), SVS SB-4000

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE - À la recherche de l’éternelle jeunesse

Alors que le capitaine Jack Sparrow retrouve une femme qu’il a connu autrefois, cette dernière l’oblige à embarquer à bord du Queen Anne’s Revenge, le bateau du terrible pirate Barbe‐Noire, pour découvrir la légendaire Fontaine de Jouvence…

Après l’épique trilogie de Gore Verbinski, le flibustier Jack Sparrow (Johnny Depp y est plus sobre qu’avant) nous revient pour une 4e aventure avec un nouvel équipage (l’irrésistible Penélope Cruz et l’imposant Ian McShane) sous ses ordres. Mais s’il vogue en eau familière, cet honnête divertissement sans temps mort prend un peu l’eau avec sa mise en scène passive (Rob Marshall n’est qu’un tâcheron), son intrigue simplette aux rebondissements prévisibles et ses scènes d’action sans souffle. Néanmoins, il ne s’agit pas du naufrage vendu à sa sortie.

IMAGE - En eaux troubles ?

Sans grande amélioration vis-à-vis du Blu-ray mais ressemblant enfin à de la 4K (contrairement aux trois premiers opus), ce transfert UHD HDR10 aux images un poil plus sombres que celles de son homologue SDR profite d’une légère augmentation des détails (les étoffes, la pilosité faciale, les pores et les rides sur les visages, la boiserie, les rochers), d’un espace colorimétrique à peine plus riche (la végétation de la jungle, le ciel bleu) et de sources lumineuses vaguement plus éclatantes (les torches, la lampe du phare, les nuages de coton).

Malencontreusement, la superbe photo de Dariusz Wolski est ébranlée par une valeur des noirs moins bien réglée (ils sont insuffisamment profonds et affichent une pénombre anormalement brumeuse) et une compression hoquetante (du color banding s’invite régulièrement à bord). Chemin faisant, la douceur lors des scènes où Syrena apparaît dans le cadre n’est pas un défaut mais bel et bien une volonté artistique de Marshall et son équipe (un peu de DNR a été appliqué en post-production).

Pirates des Caraïbes: La Fontaine de jouvence

SON - Le chant des sirènes

Autrefois rentre-dedans mais à présent sur la réserve (le grand spectacle semble s’être noyé), la VO cette fois-ci proposée en mode « Dolby Atmouse » doit endurer une verticalité farouche, des basses fréquences muselées et une dynamique indigente.

Fort heureusement, l’omniprésence de la scène arrière, la clarté des voix, l’envergure du score signé Hans Zimmer et le réalisme des effets (les planches grincent, les vagues éclaboussent et le vent siffle) perdurent.

Plus décoiffante à sa hauteur même si loin d’être gonflée à bloc, la VF Dolby Digital Plus 7.1 assure gentiment l’abordage.

CONCLUSION - Fontaine, boirai-je de ton eau ?

Si les prestations A/V de ce 4K Ultra HD n’induisent pas la cure de jouvence escomptée à ce 4e volet des mésaventures de Jack Sparrow, l’image reste suffisamment revigorante pour lui redonner de la vitalité et le son décemment compétent pour continuer de l’oxygéner. La retraite peut attendre…

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x