4K Ultra HD – Édition FR – Sony Pictures – 93 min – 03 novembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Braquage à l’anglaise

Béa, Thomas et les lapins forment désormais une famille recomposée, mais Pierre a beau faire tout son possible, il ne semble parvenir à se débarrasser de la réputation de voyou qui lui colle à la peau (de lapin). S’aventurant hors du potager, Pierre découvre un monde dans lequel ses menus délits sont appréciés, mais quand sa famille risque tout pour partir à sa recherche, Pierre doit choisir quel genre de lapin il veut être.

Malgré une intrigue un peu laborieuse façon film de casse, cette comédie familiale bondissante aux héros attendrissants, à l’animation toujours aussi bluffante et aux scènes d’action enlevées, se permet une belle leçon de vie tout en dénonçant les dérives de l’exploitation commerciale. En somme, cette nouvelle aventure ravira le jeune public… Et quelque peu les adultes puisque très consciente d’elle-même et non dénuée d’ironie.

IMAGE – Lièvre des champs… Et des villes !

Pointu et fortement détaillé, ce transfert UHD HDR10 sans aucune douceur visible améliore l’expérience HD, aussi définie ou presque (cf. la finesse des fourrures), par la profondeur accrue de ses couleurs et le punch grandi de ses contrastes.

Les teintes sont plus vibrantes (les paysages verdoyants, le ciel bleu, les fruits et légumes au marché fermier), les noirs plus profonds (la planque des braqueurs), les blancs plus brillants (c’est très net lors du passage dans la salle de sport) et les sources lumineuses plus éclatantes (les éclairages du train, les rayons du soleil à travers les fenêtres).

SON – Paroles d’animaux

Rythmée par des morceaux pop bienvenus et d’une excellente clarté (comme les dialogues), cette bande-son fiévreuse qui abonde d’effets disproportionnés (mais rarement fortifiés par des basses profondes) à l’allure de slapstick est aussi animée que possible… Même si les éléments du mixage proviennent largement plus de l’arrière que des hauteurs, l’usage de la scène aérienne y étant marginal.

Aussi enveloppante et faisant montre de la même dynamique, la VF reste une valeur sûre.

CONCLUSION – Les carottes sont cuites ?

Alors que nos petits héros sortent de leur potager pour se rendre en ville, le présent 4K Ultra HD ne donne aucune envie de détaler à vive allure !

Note artistique
6.5
Qualité vidéo
9
Qualité audio
8.5
0
Pierre Lapin 2: Panique en ville

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x