Blu-ray – Édition FR – Rimini Éditions – 93 min – 17 novembre 2022

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Ratio : 1.78

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Français (québécois) DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Précédent
Suivant

ŒUVRE – Le régime de l’horreur

L’histoire de Billy Halleck, avocat rondouillard à qui tout réussit… jusqu’au jour où, par accident, il percute une vieille gitane avec sa voiture, la tuant sur le coup ! Halleck ressort vainqueur du procès truqué qui s’en suit. Les gitans décident alors de faire leur propre justice et un sort est jeté sur Halleck qui commence à perdre du poids de façon incontrôlée, le conduisant vers une mort certaine…

Fidèle au roman éponyme de Stephen King (hormis un dénouement moins lugubre, l’atmosphère est là), cette adaptation cautionnée par son auteur (qui y fait d’ailleurs une apparition furtive) est un conte moral à l’humour noir omniprésent où la métaphore (un homme rongé de l’intérieur par ses péchés) est mortellement délicieuse. Entre rires et frissons, cette très honnête série B fantastique portée par des comédiens qui collent aux personnages livre un récit à suspense efficace.

IMAGE – Attention aux kilos !

Si ce n’est la présence d’un peu de fourmillements dans certains des recoins les plus sombres du cadre, ce transfert HD d’une grande clarté conserve la texture argentique de la captation 35 mm et bénéficie de détails poussés (les maquillages), d’une palette colorimétrique bien saturée et de contrastes homogènes aux noirs profonds et blancs nuancés.

SON – Quand l’appétit va, tout va ♫

Malgré un sound design modeste, la VO multicanale encodée en DTS-HD MA est nantie d’une dynamique inattendue (le rêve à la fête foraine), d’une spatialisation efficiente (les ambiances environnementales occupent bien l’espace) et de dialogues parfaitement audibles.

Généreusement proposée en DTS-HD MA 5.1, la VFQ qui est moins ouverte que sa consœur (les effets y respirent moins) écope d’un doublage « grotesque » qui accentue de trop la bouffonnerie pourtant maîtrisée de l’œuvre. Dans les deux cas, notez que les basses sont maigrichonnes et restent sagement dans leur coin.

CONCLUSION – On saute un repas ?

Même si peu gourmande (aucun bonus sur le disque), la présente édition Blu-ray nous fait déguster un bon petit plat bien présenté (boîtier digipack 3 volets avec fourreau) accompagné d’un fort instructif livret de 24 pages. Et l’assaisonnement (des prestations A/V délectables) augmente la saveur du produit sans que l’indigestion viennent gâcher la proposition !

Note artistique
7
Qualité vidéo
8.5
Qualité audio
7.5
0
La Peau sur les os

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x