SVOD – Plateforme FR – Disney+ – 6 épisodes de 49 à 60 min – 19 mars 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français Dolby Digital Plus 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, les tests SVOD sont réalisés avec le débit minimum requis sur chaque plateforme.

ŒUVRE – Prendre son envol

Sam Wilson, alias Falcon, et Bucky Barnes, le Soldat de l’Hiver, se lancent dans une aventure autour du monde qui va mettre leurs ressources – et leur patience – à rude épreuve…

Si elle reprend la formule plus classique du MCU là où WandaVision s’en était globalement affranchie, cette deuxième mini-série estampillée Marvel va toutefois un peu plus loin que la plupart des films de la saga.

Tout autant buddy movie aux personnages sympathiques très bien incarnés à l’écran que thriller à suspense aux enjeux terre à terre, elle fait une incursion remarquée sur le terrain de la politique (il y est question de guerres civiles, de réfugiés et d’interrogations raciales) et explore, entre plusieurs scènes d’action qui ne manquent pas de punch, la psychologie de ses super-héros (après le deuil, l’héritage !) et de ses « méchants » (des victimes portées par des motivations qui font sens). Une belle réussite qui ouvre de nouvelles pistes pour l’avenir !

IMAGE – Du vibranium et de l’allure !

De la première à la dernière seconde, la qualité de ce transfert UHD Dolby Vision ne faiblit pas… À quelques traces compressives près (ne pas oublier que nous avons affaire à un service de vidéo en streaming).

La précision, chirurgicale au possible, permet d’apprécier les détails (et de quelques CGI parfois visibles) aux quatre coins du cadre large, les couleurs joliment nuancées ont du peps et flattent les primaires (des rouges et des bleus fantastiques), les contrastes apparaissent comme modernes à souhait (blancs éclatants et noirs abyssaux) pour des scènes nocturnes d’une parfaite lisibilité, et les zones lumineuses, d’une belle brillance, sont bien écrêtées.

SON – Bagarres, blagues, explosions, etc.

Du côté de la bande-son Atmos, en dehors du fait que le compositeur Henry Jackman continue de s’intéresser à l’univers de Captain America (qu’il prolonge avec soin), nous sommes en présence d’un mixage orienté vers l’action.

Énergique ce qu’il faut et toujours immersive (les canaux surround sont à la fête), elle accompagne les moments les plus posés comme les passages les plus mouvementés sans originalité mais avec beaucoup d’assurance… Même si les basses, production Disney oblige, ne sont pas aussi impactantes que les images qu’elles accompagnent.

Moins enveloppante (la composante verticale qui profite des voltiges aériennes de Falcon n’est plus) et souffrant de voix à l’intégration hasardeuse, la VF n’est pas à la hauteur des ambitions du projet.

CONCLUSION – Cap is Back !

Sous l’égide de l’action et de l’introspection, cette (re)naissance d’un héros qui accepte de devenir le symbole d’un pays qui ne le traite pas à sa juste valeur est d’autant plus forte avec le duo gagnant (Vision/Atmos) de chez Dolby !

Note artistique
7.5
Qualité vidéo
9
Qualité audio
8.5
0
Falcon et le Soldat de l'hiver

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x