4K Ultra HD – Édition US – Warner Bros. – 10 épisodes de 48 à 55 min – 08 janvier 2019

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.00

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation.

ŒUVRE – La ville maudite de Stephen King

Une étrange découverte au sein du pénitencier de Castle Rock amène l’avocat au pénal Henry Deaver à revenir dans sa ville natale, l’obligeant à faire face aux démons de son passé.

Ancrée dans l’univers de Stephen King (les références à ses romans abondent), cette première saison intrigante de Castle Rock est soigneusement mise en scène (l’ambiance est morbide à souhait), astucieusement troussée (elle imagine une intrigue à tiroirs qui regorge de mystères) et parfaitement interprétée (le casting donne vie à des personnages fouillés). Venez donc visiter Castle Rock, petite ville imaginaire créée par le maître incontesté de la littérature horrifique !

IMAGE – La forme du Mal

Une belle mise à niveau qui ajoute du cachet à l’esthétique visuelle fantasmagorique de l’œuvre.

Les couleurs désaturées de la photographie sont plus nuancées (les teintes froides et les rouges), les contrastes menaçants ont été renforcés (pour une meilleure visibilité des nombreux plans sombres), les sources lumineuses discrètes s’affichent avec plus d’intensité (la lumière du jour, les éclairages intérieurs), les détails ont gagné en précision (les visages, les éléments du cadre) et la résolution clairement accrue dessine d’autant mieux les environnements.

Mais si la compression est bien meilleure qu’en HD, il reste encore quelques fourmillements dans les zones sous-éclairées.

SON – Mystère Mystère

Solide et atmosphérique à souhait, cette bande-son DTS-HD MA 5.1 aux dialogues clairs, au score inquiétant et à la scène arrière active (surtout lorsque les personnages ont des visions ou entendent des voix), ne manque ni d’impact (large plage dynamique et basses profondes) ni d’ambiances mystérieuses (qui rampent d’une enceinte à l’autre avec agilité).

CONCLUSION – Maine de rien, quel terrain de jeu !

Annulée après seulement deux saisons, cette série d’anthologie basée sur la ville fictive de l’œuvre de Stephen King aurait pourtant méritée d’être sauvée. Il n’empêche que cette énigmatique saison 1, très accueillante sur support 4K Ultra HD, ravira les fans du maître du fantastique. Serait-ce le bon moment pour s’y installer ?

Note artistique
8.5
Qualité vidéo
8.5
Qualité audio
8.5
0
Castle Rock - Saison 1

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x