4K Ultra HD – Édition DE – Koch Films – 149 min – 30 septembre 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Allemand DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Allemand

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Le patriarcat, une religion d’inversion

Dans l’Ouest américain, à la fin du XIX siècle, Liz, une jeune femme d’une vingtaine d’années, mène une vie paisible auprès de sa famille. Mais sa vie va basculer le jour où un sinistre prêcheur leur rend visite. Liz devra prendre la fuite face à cet homme qui la traque sans répit depuis l’enfance…

Entre western crépusculaire désespéré et conte horrifique diaboliquement étouffant, ce chemin de croix féministe et viscéral magnifiquement esthétisé, où la faussement fragile Dakota Fanning fait face au réellement tétanisant Guy Pearce, est un puissant drame éprouvant.

IMAGE – L’Ouest vraiment sauvage

Plus chaleureuses et mieux définies encore, les images rugueuses tirées de ce transfert UHD HDR10 (exempt de traces compressives) rendent les vastes paysages plus menaçants grâce à une gestion minutieuse de la technologie HDR (DSM 4K remasterisé avec le procédé EclairColor).

Profitant de noirs bien plus sombres qu’avant (ils ne l’étaient vraiment pas assez sur le Blu-ray), la photographie froide, crue et solennelle de l’œuvre est magnifiée par une définition époustouflante, un piqué ahurissant (le master HD est doux en comparaison), des couleurs naturelles resplendissantes (la profondeur et la saturation des teintes ont été renforcées) et des sources lumineuses très régulièrement saisissantes (la lueur des bougies, les reflets occasionnés par la pluie, la flamboyance des flammes, les extérieurs diurnes).

SON – Méfiez-vous des faux prophètes

Peu spectaculaire mais aisément riche en ambiances environnementales et en basses tendues, la très convaincante VO encodée en DTS-HD MA 5.1 fait montre d’une clarté évidente, d’une dynamique inattendue et de nappes élégiaques angoissantes (que l’on doit à Junkie XL) particulièrement amples.

CONCLUSION – L’apocalypse, l’exode, la genèse et le châtiment

Encore plus viscéral en 4K Ultra HD, ce redoutable western engagé va vous tordre les tripes comme jamais !

Note artistique
9.5
Qualité vidéo
10
Qualité audio
8.5
0
Brimstone

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x