4K Ultra HD – Édition IT – Warner Bros. – 120 min – 02 décembre 2020

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français (québécois) Dolby Digital 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Un bon Vampire est un Vampire mort !

Depuis des millénaires, la nation secrète des vampires infiltre les hautes sphères du pouvoir. À leur tête, Deacon Frost. Son but : conquérir le monde. Seul Blade, un être mi-homme mi-immortel, possédant leurs forces mais aucune de leurs faiblesses, peut inverser le cours des choses si le monde des vivants touchait à sa fin…

Adapté d’un comics Marvel, Blade est un film de super-héros R-Rated fantastico-horrifique qui met en scène un guerrier solitaire mi-homme mi-vampire qui traque sans relâche les suceurs de sang.

Wesley Snipes colle parfaitement avec son personnage, les capacités surhumaines de Blade sont bien exploitées lors des nombreuses et spectaculaires scènes d’action (la remarquable séquence d’ouverture) inspirées par le cinéma de Hong Kong, le scénario tient bien la route (même si on est pas là pour ça) et seuls les CGI sont aujourd’hui un peu dépassés.

Un divertissement adulte à l’ambiance sombre et au tempo diabolique où l’on ne s’ennuie pas.

IMAGE – Matrix avant l’heure…

Nourrie aux noirs denses (mais jamais écrasés comme sur le Blu-ray) et aux reflets émérites, l’image ultra-contrastée profite d’une résolution supérieure (les détails sont très impressionnants) et de couleurs « nuits » renforcées (notamment les bleus froids et les rouges vibrants).

Mais, coup de pieu dans le cœur, la texture 35 mm (finement texturée) est parfois émoussée par l’intrusion de DNR.

SON – C’est le baiser du vampire…

Tueuse avérée, la nouvelle bande-son Atmos se fait plaisir avec une dynamique saisissante, des effets virevoltants (les déplacements du glaive boomerang) et des basses dantesques (cf. la musique dans la boîte de nuit). Les dialogues sont clairs, les ambiances grouillent de partout, la partition a une ampleur d’enfer et les canaux de hauteur sont lourdement armés (les douches de sang, la résonance des coups de feu, les chauves-souris).

Même si robuste et hargneuse pour du simple Dolby Digital, la VFQ manque terriblement de poids en comparaison.

CONCLUSION – Il y a pire danger que les vampires !

De très bonne facture, ce film d’action techno-vampirique bourrin (le PG-13 du MCU n’était pas encore d’actualité) sort les crocs en Ultra HD Blu-ray !

Note artistique
8
Qualité vidéo
8
Qualité audio
10
0
Blade

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x