SVOD – Plateforme FR – Netflix – 148 min – 21 mai 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 1.78

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français Dolby Atmos

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, les tests SVOD sont réalisés avec le débit minimum requis sur chaque plateforme.

ŒUVRE – Welcome to Fabulous Las Vegas

Profitant d’une attaque de zombies à Las Vegas, un groupe de mercenaires fait le pari fou de s’aventurer dans la zone de quarantaine pour tenter le braquage le plus spectaculaire de tous les temps.

Lorsque Ocean’s Eleven s’acoquine avec Le Territoire des morts cela donne Army of the Dead, du gros spectacle bourrin et brut de décoffrage dans lequel une fine équipe aux gros muscles (un casting au top) va devoir faire face à des « zombies » extrêmement féroces pour réussir le casse du siècle. Bourré de défauts (les clichés, les longueurs et les facilités sont là) mais « apocalyptiquement » fun, ce divertissement où le sang coule à flots se révèle être une exploitation un peu dingue du grand mythe de l’horreur. Faites-vous plaisir, c’est fait pour !

IMAGE – T’as pas une gueule de porte-bonheur !

Captées en 8K à l’aide de caméras RED Monstro, les images de l’œuvre rapportées à un DI 4K avaient tout pour nous en mettre plein la vue. Mais voilà, le chef op’ (Zack Snyder s’est essayé à l’exercice) en a voulu autrement…

Pour faire simple, la photographie est moche ! Les couleurs sont ternes, la gamme de contraste est limitée et les noirs (qui peuvent tirer sur le vert) sentent le cadavre. En somme, l’encodage Dolby Vision ne peut réanimer ce qui est mort. Mais il y à pire…

À cause d’un choix esthétique discutable (du motion blur plaqué à tout-va), les rues sablonneuses de Vegas n’ont aucune perspective ! Car en usant délibérément d’un flou numérique qui nous oblige à poser notre regard sur ce qui préoccupe le metteur en scène, la profondeur de champ est inexistante. Qui plus est, le piqué est d’une grande douceur et de nombreuses textures sont affreusement lissées.

Et pour finir de creuser sa tombe, de nombreux points blancs (des pixels morts sur le capteur) et des problèmes compressifs (du coulour banding) s’invitent de-ci de-là à l’enterrement.

SON – L’agonie de la « Scream Queen »

Pas aussi dynamique qu’escomptée (merci la compression), le mixage Dolby Atmos (en VO et VF) n’en reste pas moins puissant et bien espacé dès que l’action pointe le bout de son nez.

Les dialogues sont clairs, les ambiances atmosphériques bien utilisées et les effets pyrotechniques suffisamment percutants. La scène surround est d’ailleurs régulièrement active et les sons 3D, même si plus périodiques, ne s’en laissent pas compter (les explosions, l’hélicoptère, etc.).

CONCLUSION – Faites sauter la banque !

Braquage en terre zombiesque avide de pop culture, Army of the Dead se la joue malheureusement « p’tite mort » car sa tenue visuelle, même si plutôt unique, le dessert !

Note artistique
7
Qualité vidéo
6
Qualité audio
8
0
Army of the Dead

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x