4K Ultra HD – Édition US – Paramount Pictures – 144 min – 11 juin 2019

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.40

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français (québécois) Dolby Digital 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – L’enfer américain en Libye

À Benghazi, le soir du 11 septembre 2012, une base de la CIA et la mission diplomatique américaine sont attaquées par des assaillants surarmés et supérieurs en nombre qui tuent l’ambassadeur. Six agents de sécurité, dont deux français, ont le courage de résister, leur combat durera 13 heures…

Étonnamment critique envers la bureaucratie américaine, ce film de guerre dopé à la testostérone est un western contemporain au réalisme frappant et à la tension durable qui sort l’artillerie lourde lors d’affrontements mémorables.

IMAGE – Une contrée en proie au chaos

Du Michael Bay pur jus avec une définition affûtée, un piqué ciselé, des détails irréels, des couleurs chaudes ultra-saturées, des contrastes poussés au max et des noirs d’une profondeur abyssale.

Encore supérieures à celles de son homologue HD, les images délivrées par ce 4K Ultra HD se démarquent par des textures plus raffinées (les traits du visage, les blessures, l’équipement militaire, les décombres), une palette colorimétrique élargie qui ajoute de la vibrance à de nombreuses teintes (le bleu du ciel, l’orange des flammes), des blancs plus solides, des noirs améliorés et des sources lumineuses beaucoup plus intenses (la lumière du jour, l’éclairage artificiel, la chaleur des feux, etc.). Un top démo absolu.

SON – À la guerre comme à la guerre

Un mixage guerrier dynamique, ample et d’une précision d’orfèvre où ça explose et défouraille à tout-va. Les effets comme les ambiances s’invitent sur toutes les enceintes, le score est épique à souhait et les basses sont colossales.

Même si efficace, la VF (à l’ampleur moindre et aux surrounds moins détaillés) ne peut rivaliser avec la VO qui nous plonge littéralement en plein cœur de l’action. De toute façon, ce n’est que sur cette dernière que la scène de hauteur s’active (des avions, des ventilateurs, des coups de feu, des explosions, des bombardements, des débris et j’en passe). Et ce serait dommage de s’en passer lorsque l’on sait que ce n’est pas la dernière à monter au front. Un top démo de tous les instants.

CONCLUSION – Tenter l’impossible est possible !

En mode Fort Alamo luttant face à des djihadistes d’Ansar al-Charia, l’Ultra HD Blu-ray s’impose comme le support à privilégier pour ressentir le chaos de la bataille de Benghazi… Livrée ici comme un intense survival en terrain inconnu !

Note artistique
9
Qualité vidéo
10
Qualité audio
10
0
13 Hours

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x