4K Ultra HD – Édition DE – Capelight Pictures – 106 min – 11 juin 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10+
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA5.1
• Allemand DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Allemand

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation.

ŒUVRE – Un peu de douceur dans ce monde de brutes

Neelyn, un homme de main au service du mafieux britannique Harris, a toujours été loyal et respectueux des règles du milieu. Mais lorsque sa femme disparaît au lendemain d’un deal entre Harris et l’Américain Preston, tout bascule…

Western mafieux des temps modernes plus porté sur le drame que sur l’action (alors que les confrontations armées sont bien tendues), The Big Ugly et ses héros « patibulaires » nous parle(nt) avant tout du sens de la famille et du code de l’honneur. Loin de n’être qu’un simple vigilante movie de plus, cette série B désenchantée qui respire l’Amérique profonde est étonnamment touchante dans son genre.

IMAGE – Des « gueules »  bien badasses

Quelque peu abîmée par un bruit vidéo (qui se manifeste sous forme de quadrillage) assez visible par endroit, l’image du présent 4K Ultra HD n’en reste pas moins globalement flatteuse car joliment détaillée et ultra-lumineuse.

Ne semblant souffrir d’aucun problème compressif (le soucis relevé ci-dessus paraît comme inhérent à la source), ce transfert UHD HDR10+ nettement plus piqué que son homologue HD (ce qui laisse à penser qu’il s’agit d’un DI 4K) est doté de couleurs mieux saturées (le ciel bleu, la végétation verte), de contrastes plus détaillés (les rares scènes sombres gagnent en transparence) et d’une plage dynamique élevée très démonstrative (la lumière du jour est éblouissante et les éclairages artificiels particulièrement intenses).

SON – La mélodie du massacre

Rythmé par une bande-son country opportune, ce mixage prédisposé à avantager les dialogues (d’une grande clarté) fait pourtant parler la poudre (des basses sèches et des effets frappants) lorsque la narration l’impose. Et même sans ça, il est évident que les ambiances s’impliquent totalement (la spatialisation est soignée) pour nous transporter en plein cœur des terres rurales de la Virginie occidentale.

CONCLUSION – Haut les flingues !

Tel un bon vieux scotch, cette histoire de vengeance (et d’honneur) qui bouscule l’amitié (et le business) se déguste devant un Ultra HD Blu-ray qui lui confère toute sa saveur !

Note artistique
7
Qualité vidéo
8
Qualité audio
8
0
The Big Ugly

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x