Provenance : France | Éditeur : TF1 Studio | Date de sortie : 26 avril 2023

Format vidéo
1080p24 – Ratio 2.39
SDR / BT.709 – Encodage AVC

Bande-son
Français DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
Français

Tempête (2022)
4/5

Artistique : 7 | Vidéo : 9.5 | Audio : 8.5

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Matériel et condition de test (Config. HP : 5.1.4)
Diffuseur vidéo : Sony Bravia XR-65A80J (Expert)
Sources : Oppo UDP-203 Audiocom Reference | Zappiti Reference
Enceintes : Sennheiser Ambeo Soundbar (DTS Neural:X), SVS SB-4000

Diapositive précédente
Diapositive suivante

ŒUVRE - Le ciel qui tombe sur nous

Née dans le haras de ses parents, Zoé a grandi au milieu des chevaux et n’a qu’un rêve : devenir jockey ! Mais un soir d’orage, un cheval affolé renverse Zoé et vient briser son rêve. Elle va pourtant s’accrocher et tenter l’impossible pour renouer avec son destin.

Certes académique, cousu de fil blanc et empli de bons sentiments, ce drame équestre évite pourtant la mièvrerie facile et véhicule un message positif sur le dépassement de soi. Le casting est au diapason, la mise en scène a de l’allure, les courses ont de l’allant (en particulier le morceau de bravoure final) et le récit porté sur la résilience est chargé d’émotion. Après Jappeloup, le réalisateur canadien Christian Duguay prouve qu’il est à l’aise avec les chevaux. En selle !

IMAGE - Vers la lumière

Au vu de la très belle robe qu’affiche ce transfert 1080p, l’élégante photo du chef opérateur Christophe Graillot trouve en ce Blu-ray un é-crin idéal !

La luminosité est omniprésente, les scènes nocturnes sont joliment contrastées (les noirs et les blancs sont superbes), la définition ne souffre d’aucune faiblesse, les détails foisonnent aux quatre coins du cadre large et la palette colorimétrique est aussi vive que chatoyante. La beauté des plans et des animaux est ainsi magnifiée tout du long.

Et s’il n’y avait pas eu ce color banding lors des toutes premières secondes, c’est à un top démo que nous aurions eu affaire.

Tempête (2022)

SON - Hue ! Hue !

Si les dialogues ne sont pas toujours intelligibles (surtout ceux de Danny Huston), le confort acoustique de cette bande-son DTS-HD MA 5.1 reste certain.

La balance des frontales comme des latérales est savamment entretenue, les ambiances naturelles s’invitent régulièrement au haras, la scène surround ne manque pas d’activité (notamment lors des compétitions), le score de Michel Cusson qui se laisse généreusement emporter est bien spatialisé et les basses sont utilisées avec discernement (le martèlement des sabots, l’orage et la musique).

CONCLUSION - Vivre de nouveau

Du cinéma hippique pour toute la famille qui se laisse facilement dompter et se met au galop sur support HD (des prestations A/V dignes d’un véritable champion) !

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x