SVOD – Plateforme FR – Netflix – 146 min – 05 février 2021

Format vidéo
• Résolution : 1080p/24
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Coréen Dolby Atmos
• Anglais Dolby Atmos
• Français Dolby Digital Plus 5.1

Sous-titres
• Coréen
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, les tests SVOD sont réalisés avec le débit minimum requis sur chaque plateforme.

ŒUVRE – Bienvenue chez les ferrailleurs de l’espace !

2092. Après avoir réussi à récupérer une navette spatiale lors de leur dernière chasse aux débris, l’équipage du Victory découvre une fillette de 7 ans à l’intérieur. Réalisant qu’elle est le robot humain recherché par les gardes spatiaux de l’UTS, ils décident de demander une rançon…

De l’émotion, du social et de l’action (de grands moments en passant) dans ce généreux et plutôt malicieux space opera (le premier sud-coréen) à l’univers cyberpunk riche, aux effets spéciaux très réussis et à la galerie de personnages (de vrais roublards) aussi développée qu’attachante. Un blockbuster spatial calibré pour le grand public qui en jette un max !

IMAGE – Baroudeur stylé

Malgré des noirs loin d’être aussi insondables et abyssaux que ceux de l’espace profond, ce transfert HD encodé en Dolby Vision projette des images « brillantes » qui en mettent plein les yeux !

Le niveau de définition et la finesse des détails sont de très bonne facture (difficile de ne pas laisser traîner son regard aux quatre coins des décors fouillés et bordéliques qui ne sont pas sans évoquer ceux de la série Firefly), les couleurs luxuriantes profitent d’une belle dynamique (ça change des ambiances ternes et froides !), les blancs sont des plus éclatants et les sources lumineuses, nombreuses et variées, sont particulièrement énergiques (les étoiles, les néons des vaisseaux spatiaux, les lueurs du soleil). En prime, la compression tient bien la route si ce n’est à de rares occasions.

SON – Dans l’espace, tout le monde entend les balayeurs !

Pêchue et particulièrement ample (surtout pour un film proposé sur Netflix), cette bande-son au design sonore hyper-travaillé dépote !

Jamais fatigante alors qu’elle verse régulièrement dans la surenchère d’effets, elle se montre cohérente et puissante (basses comprises) avec une spatialisation tout sauf modeste (même les voix se déplacent d’une enceinte à l’autre)… Surtout en Dolby Atmos, où la scène de hauteur participe activement à la narration (les haut-parleurs « de plafond »  des navettes et autres stations visitées ont beaucoup à dire !).

CONCLUSION – Montez à bord du Victory !

Techniquement impressionnante et taillée pour le très grand spectacle, cette œuvre divertissante au possible se devait d’être parfaitement représentée sur le marché de la SVOD. Alors, mission réussie ? À quelques pétouilles près, c’est un GRAND OUI ! 

Note artistique
8
Qualité vidéo
8
Qualité audio
9.5
0
Space Sweepers - Affiche

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x