SVOD – Plateforme FR – Prime Video – 110 min – 30 avril 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10+
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Digital Plus 5.1
• Français Dolby Digital Plus 5.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, les tests SVOD sont réalisés avec le débit minimum requis sur chaque plateforme.

ŒUVRE – Le complot dans la peau

Un marine des forces spéciales découvre une conspiration internationale alors qu’il cherche à obtenir justice pour le meurtre de sa femme enceinte.

Énième virée dans l’univers créé par le romancier d’espionnage Tom Clancy, Sans aucun remords s’intéresse aux origines du héros John Clark en modernisant son histoire. Thriller d’action brutal et réaliste où le tout en muscles Michael B. Jordan mène la danse, cette préquelle de Rainbow Six très maîtrisée techniquement (la mise en scène est racée) éprouve cependant des difficultés du côté de son trop générique scénario qui présente des péripéties balisées. Reposant néanmoins sur des bases solides et assurant de belles montées d’adrénaline, ce premier opus reste prometteur quant à l’avenir de cette nouvelle franchise.

IMAGE – Le monde comme terrain de jeu !

Provenant d’un DI 4K (captation 4.5K et 6.5K avec des caméras Arri Alexa), cette présentation UHD HDR10+ ultra-précise et d’une grande clarté (même lorsque le cadre est plongé dans la pénombre) profite de la très attrayante photographie signée de l’immense Philippe Rousselot.

Saupoudrée d’une fine couche faussement argentique (ajoutée en post-prod’), l’image est jonchée de détails d’un grand raffinement. Joliment colorée mais pas trop (le sujet ne se prêtant guère à une explosion de couleurs) et exploitant des jeux d’éclairage intenses, elle use qui plus est de contrastes forts idéalement ciselés. Seul bémol, il peut arriver à la compression de faiblir.

SON – Laisser exprimer sa rage…

Vraiment impressionnante pour un encodage Dolby Digital Plus, cette bande-son aussi précise que puissante élabore une expérience auditive hautement immersive.

Les dialogues sont limpides tout du long, les effets tonitruants comme les ambiances atmosphériques sont finement spatialisés dans le paysage sonore, le score haletant s’engage pleinement sur tous les canaux et le canal LFE se fait très régulièrement « entendre ». Pour du streaming, c’est une référence !

CONCLUSION – La Guerre froide, un lointain souvenir ?

Publié avec des caractéristiques A/V franchement compétentes, je ne peux que vous conseiller ce divertissement musclé adapté d’un roman du maître du techno-thriller géopolitique.

Note artistique
7
Qualité vidéo
9
Qualité audio
9
0
Sans aucun remords

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure ! #WeLovePhysicalMedia

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x