4K Ultra HD – Édition DE – Mediacs – 89 min – 07 mars 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 1.78

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 5.1
• Allemand DTS-HD MA 5.1

Sous-titres
• Allemand

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Inspirer le mal…

Cinq étudiants partent en voiture pour participer à une fête en plein désert, mais le voyage tourne court; ils sont contraints de s’arrêter dans un vieil hôtel à l’abandon et sont vite dérangés par une puanteur tenace.

D’une grande banalité à un twist final près (qu’il est facile de deviner au bout d’une heure), ce slasher prétentieux « balade » gratuitement le spectateur entre évènements paranormales et meurtres de djeuns bien trop dispersés. Faussement fun et particulièrement mal branlé (scénario, mise en scène et acting), ce film d’horreur sans-le-sou surnage dans la fosse septique grâce à son tueur qui a l’odeur de la mort !

IMAGE – Perdu en plein désert

Plus « propre » qu’elle ne le devrait, cette image captée en 35 mm lors du tournage « respire » la manipulation numérique à plein nez !

La granulation argentique est de fait étrangement modérée (quand elle n’est pas figée en arrière-plan), les détails (doux par nature avec de l’aliasing de-ci de-là) régulièrement accentués et les contrastes en pilotage automatique.

Et si les couleurs (le ciel bleu, le sang rouge) comme les sources lumineuses (le coucher de soleil, les éclairages d’intérieur) sont plus vivantes que par le passé, il est fâcheux que la photographie naturellement repoussante de l’œuvre ait été (mal) modernisée de la sorte.

SON – Le bruit de « la Faucheuse »

Même si dépouillée à l’arrière (seule la musique a trouvé le chemin des surrounds), cette bande-son multicanale encodée en DTS-HD MA peut compter sur la présence de ses voix et la pertinence de sa gamme dynamique pour sonoriser cette « mémorable » nuit aux abords d’un motel sinistre.

CONCLUSION – … Expirer la mort

Afin de rester en vie, fuyez l’odeur de la décomposition et choisissez de vivre… En somme, restez loin de cette sortie 4K Ultra HD !

Note artistique
4
Qualité vidéo
6
Qualité audio
7
0
Reeker

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x