4K Ultra HD – Édition FR – Metropolitan – 138 min – 06 mars 2020

Format vidéo
• Master intermédiaire : 2K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais DTS-HD MA 7.1
• Français DTS-HD MA 7.1

Sous-titres
•  Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation.

ŒUVRE – Non mais dites donc, c’est bien ou pas ?

Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway.

Historiquement irréprochable, ce grand film de guerre qui ne manque pas de souffle a la bonne idée de montrer les points de vue des deux camps. Et malgré les ellipses temporelles et le manque d’épaisseur de ses personnages (il faut dire qu’il y en a beaucoup), cette grosse production qui carbure aux batailles aériennes (tout simplement époustouflantes) est haletante en plus d’être plus nuancée que la moyenne.

IMAGE – Tout le monde il est beau, vous êtes sûrs ?

Captées en numérique avant l’ajout en postproduction d’un grain typé 35 mm, ces (belles) images vintages à l’aspect granuleux et aux magnifiques couleurs sépia retranscrivent à la perfection l’époque où se déroule l’action.

Plus organiques, mieux étalonnées (les teintes sont plus vertes sur le Blu-ray) et plus définies, elles sont surtout infiniment plus vivantes (les primaires sont boostées) et lumineuses (le transfert HD est terriblement morose en comparaison)… Surtout que les détails dans les hautes lumières, au passage plus réalistes, respirent pleinement grâce au procédé HDR (Dolby Vision pour les gens équipés).

SON – Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !

Malgré l’absence d’une piste Dolby Atmos (présente sur le disque US), il faut avouer que les mixages DTS-HD MA 7.1 du présent disque sont spectaculaires au possible… Même si la VO est à privilégier pour son homogénéité, la VF souffrant de voix beaucoup trop en retraits alors que son volume d’enregistrement global a été artificiellement amplifié.

Grosse bande-son oblige, nous nous retrouvons donc avec une expérience auditive physique où tous les canaux sont de la partie. L’arsenal d’effets pyrotechniques nous plonge dans l’enfer de la guerre (projectiles et explosions à tout-va), le déplacement des avions dans l’espace acoustique est ultra-précis, la dynamique (ENORME) s’emballe à la moindre occasion et les basses, en plus d’être soutenues, font ressentir l’intensité des dogfights (notamment les bombes).

CONCLUSION – Toute bonne chose a une fin…

S’il est fort possible d’être « touché » devant ce grand spectacle, impossible par contre de « couler » ce 4K Ultra HD qui remporte la bataille sans jamais faire « plouf » !

Note artistique
8
Qualité vidéo
9.5
Qualité audio
10
0
Midway

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x