4K Ultra HD – Édition UK – Universal Pictures – 110 min – 05 juillet 2021

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : HDR10
• Ratio : 1.85

Bande-son
• Anglais DTS:X
• Français (parisien) DTS 2.0

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Une nouvelle race de héros

Téléporté de son quotidien douillet par une mystérieuse force cosmique, Howard The Duck, le canard extra-dimensionnel fan de bière et de cigares, débarque sur notre planète, à Cleveland, au milieu des humains. En plus de s’habituer à sa nouvelle vie en compagnie de la rockeuse Beverly et du scientifique Phil, le voilà obligé de prendre l’humanité sous son aile et de lutter contre d’étranges menaces s’il ne veut pas finir en confit.

Œuvre maudite des 80’s devenue culte avec les années, ce pur nanar qui ne se prend jamais au sérieux propulse sur notre petite planète bleue le héros le plus « ridicule » mais aussi et surtout le plus décalé de l’univers Marvel. Malgré d’énormes écueils (de l’écriture à la mise en scène en passant par l’interprétation), cette œuvre délirante enchaîne les situations amusantes et/ou génialement ambigües avec un Howard the Duck drôlissime dont le comportement est délicieusement subversif. Et puis bon, sans ce film, Pixar n’aurait peut-être jamais existé !

IMAGE – Piégé loin, très loin de chez soi !

Tirées d’un tout nouveau scan 4K, les images (nettes et lumineuses) captées à l’époque en 35 mm semblent dater d’hier !

La texture organique est d’une belle finesse, les détails sont affûtés (hormis lors des génériques où ils sont un peu mous) et beaucoup plus nets qu’en HD (les plumes de Howard, la garde-robe de Beverly, les constructions de Cleveland), les couleurs gagnent en vivacité (les primaires sur les vêtements criards) et en nuance (la verdure, le ciel bleu, la carnation), les contrastes sont plus précis (des noirs plus riches et des blancs plus purs), les sources lumineuses s’exposent avec nettement plus de réalisme (les éclairages du bar) et d’intensité (les reflets sur l’eau, les pouvoirs du méchant venu de la dimension Nexus de Sominus), et la compression est absolument invisible.

SON – Vas-y mon canard, rock !

Faisant un usage démonstratif de la scène de hauteur (l’arrivée de Howard sur la Terre, les déplacements de l’ULM, l’explosion du laser, la musique) et pourvue d’une dynamique furieuse, la VO encodée en DTS:X envoie du pâté !

Immersive et secondée par des basses assez lourdes, elle use d’une très bonne spatialisation (à l’avant comme à l’arrière) en balançant ses effets/ambiances sur toutes les enceintes disponibles. Cohérente et équilibrée, elle diffuse donc des dialogues naturels qui ne sont absorbés ni par le « tintamarre » environnant ni par l’ampleur du score.

Plus plate et resserrée à l’avant, piste 2.0 oblige, la VF se fait tout simplement détruire !.. Même si à son modeste niveau, elle n’a rien de ridicule avec une bonne clarté générale et une excellente séparation frontale.

CONCLUSION – Badass le coin-coin ?

Pour tous les fans du palmipède de l’espace, figure emblématique de la contre-culture des années 70 aux États-Unis (en comics donc) et héros du fascinant nanar qui nous intéresse aujourd’hui, la présente édition 4K Ultra HD (à la qualité technique inespérée) est une aubaine à ne surtout pas manquer. Près de 35 ans après s’être retrouvé le bec dans l’eau, voilà qu’Howard est prêt à briller !

Note artistique
6
Qualité vidéo
9
Qualité audio
9
0
Howard... Une nouvelle race de héros

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x