4K Ultra HD – Édition DE – Universal Pictures – 137 min – 09 juin 2022

Format vidéo
• Master intermédiaire : 4K
• Standard HDR : Dolby Vision
• Ratio : 2.39

Bande-son
• Anglais Dolby Atmos
• Français (parisien) Dolby Digital Plus 7.1

Sous-titres
• Anglais
• Français

Il est porté à l’attention de nos chers lecteurs qu’outre le matériel de visionnage précisé et utilisé par chaque testeur de l’équipe MaG, le rendu peut différer d’une installation à l’autre, qu’elle soit calibrée ou non, de même que les préférences et attentes personnelles sont susceptibles d’influer sur la notation. De surcroît, les images figurant dans l’article ne sont pas représentatives de l’édition testée.

Previous
Next

ŒUVRE – Braquage à la californienne

Ayant besoin d’argent pour couvrir les frais médicaux de sa femme, un vétéran fait équipe avec son frère adoptif pour voler 32 millions de dollars à une banque de Los Angeles. Cependant, lorsque leur vol tourne mal, ceux-ci détournent une ambulance qui transporte un policier gravement blessé et une ambulancière. Pris dans une poursuite à grande vitesse, les deux frères doivent trouver un moyen d’échapper à la loi tout en gardant leurs otages en vie…

Conduit par un Michael Bay au top de sa forme, ce remake musclé d’un drame danois du même nom est un concentré d’action non-stop aux fulgurances formelles hallucinantes (grâce à l’utilisation de drones VR), où les personnages parviennent à exister au coeur du chaos. À l’intersection de Heat et de Speed, ce shoot d’adrénaline qui se permet quelques dérapages maîtrisés du côté de l’humour noir, nous transporte dans une course-poursuite urbaine follement démesurée échappant à la médiocrité d’une grosse partie des blockbusters franchisés. Du grand spectacle régressif comme Hollywood savait en faire dans les années 90 !

IMAGE – Driving in Los Angeles

Captée en 6K et 8K (des caméras RED) avant la conception d’un master intermédiaire en 4K, cette image clinquante (qui porte indéniablement la patte du metteur en scène) frappe la rétine en UHD Dolby Vision… Car déjà incroyables en Blu-ray, ses caractéristiques visuelles sont ici enjolivées !

La définition se voit affermie (des arrière-plans plus complexes), les détails se dévoilent avec une netteté accrue (cf. la précision des visages, des vêtements et des carrosseries), la palette colorimétrique « californienne » (chaude et saturée en somme) gagne en vivacité (les gilets jaunes, l’ambulance rouge, le ciel bleu), les contrastes ardemment poussés sont encore plus francs (des noirs plus denses et des blancs plus purs) et les sources lumineuses, mieux écrêtées (au revoir la surexposition), font montre d’une intensité augmentée (les explosions, le soleil, les gyrophares, l’éclairage d’intérieur).

SON – Pin-pon, Pin-pon !

Des sensations fortes en veux-tu en voilà pour cette piste Dolby Atmos qui devrait servir de matrice à tous les films d’action qui aspirent à une bande-son 3D !

Atteignant sans accroc la combustion optimale de chaque élément du mixage, elle délivre, non sans une singulière clarté, une spatialisation constamment ébouriffante à l’intégration surround (le trafic routier, les ambiances urbaines) et/ou aérienne (les hélicoptères, les avertisseurs sonores des véhicules d’intervention, les ricochets de balles) exemplaire, des voix parfaitement restituées, une dynamique à l’ampleur d’exception (les coups de feu), des basses ultra-physiques admirablement équilibrées (les carambolages) et une omniprésente musique enveloppante au possible.

Tout aussi active et rentre-dedans malgré une précision moindre, la VF(F) s’en sort plutôt bien (surtout avec l’activation d’un DSP de virtualisation) face à l’immodération de l’œuvre qu’elle sonorise.

CONCLUSION – L’art de rouler à tombeau ouvert

Festival de tôles froissées et de grosse cylindrées, cette fuite en avant éperdue dans un véhicule « toutes options » (le 4K Ultra HD est un top démo image et son qui embarque les dernières technologies Dolby) ne mérite vraiment pas que l’on tire sur l’ambulance !

Note artistique
8
Qualité vidéo
10
Qualité audio
10
0
Ambulance (2022)

Nyctalope comme Riddick et pourvu d’une très bonne ouïe, je suis prêt à bondir sur les éditions physiques et les plateformes de SVOD. Mais si la qualité n'est pas au rendez-vous, gare à la morsure !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires sur Inline
Voir tous vos commentaires
Dante
Dante
1 mois il y a

Du bon Michael Bay dans le fond et la forme !
👍

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x