Le Baron

Le Baron

A l’aube de la maturité, je trempe un premier pied dans un festival de cinéma.  Comme un poisson dans l’eau, j’ai trouvé ma place. J’ai mordu à l’hameçon du septième art et je me suis laissé emporter dans les filets de ce monde qui m’ouvre ses écoutilles remplis de coffres dorés pêchés dans les fonds marins, d’histoires de sirènes légendaires et de films aux couleurs pop. Devenu amoureux de ce patrimoine, je parcours les abysses entre les grands classiques d’antan aujourd’hui oubliés, les réalisateurs stars perdus dans l’indifférence et les acteurs à l’éclat terni par le temps, avec une curiosité toujours plus dévorantes. Et lorsque je remonte à la surface, mon compas et mon sextant m’oriente toujours vers la salle de cinéma la plus proche ! Aujourd’hui parti de mon lac natal jusqu’aux contreforts de la mer du Nord, j’étudie les vestiges d’une époque, pour un jour, construire mon propre navire, réunir mon équipage et prendre le large. Un jour, je serai le roi des cinéastes !

Articles de cet auteur

Catégories
Posts récents
Silent Night (2023)
Silent Night (2023), un Woo qui laisse
Volte/Face
Volte/Face, Woo is Woo ?
Comme une louve – Mes fils, ma
Saw X
Saw X, not game over yet !
The Creator
The Creator, le soulèvement des machines ?
Restons en contact